Située au coeur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, la Planche des Belles Filles, est la seule station de ski familiale en Haute-Saône dont les pistes se situent entre 950 et 1148m d'altitude. Elle dispose de pistes de ski alpin : noire, rouge, verte, de 25 km de pistes pour le ski de fond qui permettent de rejoindre le Ballon d'Alsace et de parcours balisés raquettes. Sur place tous les services de location de matériels ainsi qu'un chalet proposant hôtellerie et restauration.
A 1000 METRES D'ALTITUDE, LE CHALET ALLIANT CONFORT ET CONVIVIALITE VOUS PROPOSE
  • 26 couchages au total répartis en
    6 chambres
  • + 1 chambre accès handicapé
  • un espace détente avec cheminée
  • une salle de restaurant, un bar
  • une terrasse avec vue sur les pistes
  • buvette au parking de la station

Le restaurant du chalet vous accueille du jeudi au dimanche de 9h à 23h. Au chalet, la restauration rime avec simplicité et gastronomie locale : menus du jour, assiettes franc-comtoises, tartiflette !

Au cour des Vosges Saônoises, des émotions et des panoramas à vous couper le souffle vous attendent en profitant des nombreuses activités :

  • SKI ALPIN : 5 pistes homologuées « Slalom » + 3 téléskis + 1 siège ski handicapé
  • SKI DE FOND : 25 km de pistes balisées, dont le circuit des Crêtes qui offre la possibilité de rejoindre le Ballon d'Alsace
  • CIRCUIT RAQUETTES / SENTIER D'INTERPRETATION :
    3,75 km de circuits balisés avec un dénivelé de 182 m + à faire en famille un parcours jalonné de tables de lectures et de sculptures dans les arbres
  • PISTE DE LUGE POUR ENFANTS
  • SNOW TUBING: dans une bouée luge, venez glisser sur une piste de 50 mètres!
  • PARKING
  • LOCATION DE MATERIEL
  • ESPACE SNACK / BUVETTE
Il y a bien longtemps, à l'approche des soldats suédois venus piller leur village, la Belle Inès et ses compagnes s'étaient réfugiées dans la montagne où se trouvait un étang caché par d'épais sapins. Hélas, rapidement, elles furent trouvées par la soldatesque. A travers les branches de sapin, Inès distingua leur chef, beau comme un Dieu. Le temps d'un regard, ils s'aimèrent. Malheureusement et même s'il tenta de stopper sa troupe, les guerriers se ruèrent sur leurs proies. Pour échapper à ces brutes, Inès se jeta dans l'étang, suivie de ses compagnes. Le chef se précipita pour sauver Inès mais il ne remonta des eaux noires qu'un corps sans vie. Le soldat, après lui avoir déposé un baiser sur le front, prit une planche sur laquelle il grava de son poignard une épitaphe pour Inès et ses malheureuses belles filles.

Cliquez ici pour connaître l'enneigement du jour